Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Dimanche – Messe de 11h

Dimanche 2 octobre 2022 – 27ème dimanche du Temps Ordinaire — Année C

N’oubliez pas de mettre votre téléphone ou iPad en mode silence !

 

– Mot du recteur –

Fidélité…

« Le juste vivra par sa fidélité. » C’est la promesse faite par Dieu au prophète Habacuc (2,4) révolté par le mal auquel il est confronté et par l’apparent silence de Dieu. Parfois, dans l’histoire humaine, la violence semble se déchainer et le juste se trouve fort démuni. Que faire ? Comment réagir ? Dieu va-t-il venir à notre aide ?

Aujourd’hui, ils sont nombreux ceux qui sont confrontés à des situations difficiles. A Hong Kong, le vieux cardinal Zen est jugé pour avoir dénoncé la dictature qui s’y installe. Des jeunes russes fuient leur pays pour échapper à la conscription et ne pas se battre en Ukraine. Les Birmans et les Iraniens sont confrontés à des régimes terribles et violents. La liste est longue des violences commises par des régimes politiques ou des états qui ne respectent pas les droits humains.

Dans la foi, nous savons que ceux qui commettent l’injustice ont déjà perdu. Paul dans l’épitre aux Romains (5,20) le dit : « mais là où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé ». Les actes de générosité, le courage de ceux qui résistent au mal font vaciller la puissance des méchants. Par exemple, la générosité des Européens pour accueillir les familles ukrainiennes fuyant la guerre redonnent du courage à tous ceux qui croient dans la justice et la solidarité entre les hommes. Elle n’efface pas la guerre et ses violences mais rappelle la force de la fraternité à tous ceux qui préfèrent la force brutale.

Habacuc nous invite à tenir bon, à continuer notre chemin, même dans l’adversité. Il s’agit d’écouter notre conscience qui, telle une boussole, nous indique la bonne direction. Sur cette terre, la victoire ne sera jamais que partielle mais, après la mort, le juste vivra auprès de Dieu.

Pascal Boidin, mariste

Nous portons dans la prière les couples qui se sont préparés à ND de France et qui se marient ce week end :

Sinclair Wachs & Marie Gentil, à Lambesc (13)
Max Elphick & Gladys Micolon de Guerines, à Puyricard (13)
Hugues de Murard & Giulia Felicani, en Sicile

– Chant d’entrée –

1. Notre Dieu fait toujours ce qui est bon pour l’homme,
Alléluia! bénissons-le!
Il engendre le corps des enfants de sa grâce,
Alléluia! bénissons-le!
Pour lui rendre l’amour dont il aime le monde…

R/Tenons en éveil la mémoire du Seigneur,
Gardons au cœur le souvenir de ses merveilles.

2. Notre Dieu a voulu voir en nous son image,
Alléluia! bénissons-le!
Sa tendresse nous dit de rechercher sa face,
Alléluia! bénissons-le!
Pour lui rendre la joie dont l’Église est heureuse…

4. Le Seigneur nous choisit pour sa Bonne Nouvelle,
Alléluia! bénissons-le!
Il suscite partout des énergies nouvelles,
Alléluia! bénissons-le!
Pour lui rendre la vie qu’il nous donne à mains pleines…

Au nom du père, du fils et du Saint-Esprit. Amen.
Le seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit
Que dieu notre Père et Jésus Christ notre Seigneur vous donnent la grâce et la paix.
-Béni soit dieu, maintenant et toujours.

– Liturgie pénitentielle –

Préparons-nous à la célébration de cette Eucharistie en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

Kyrie Eleison, Kyrie Eleison, Kyrie Eleison !
Christe Eleison, Christe Eleison, Christe Eleison !
Kyrie Eleison, Kyrie Eleison, Kyrie Eleison !

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.
Amen.

– Gloria –

R : Gloria in excelsis Deo !
Gloria Deo Domino ! (bis)
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
Nous t’adorons, nous te glorifions,
Nous te rendons grâce pour ton immense gloire, Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
le Fils du Père.
Toi qui enlèves les péchés du monde,
Prends pitié de nous.
Toi qui enlèves les péchés du monde,
Reçois notre prière.
Toi qui es assis à la droite du Père,
Prends pitié de nous.
Car toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

– Première lecture –

Lecture du livre du prophète Habacuc

Combien de temps, Seigneur, vais-je appeler,
sans que tu entendes ?
crier vers toi : « Violence ! »,
sans que tu sauves ?
Pourquoi me fais-tu voir le mal
et regarder la misère ?
Devant moi, pillage et violence ;
dispute et discorde se déchaînent.

Alors le Seigneur me répondit :
Tu vas mettre par écrit une vision,
clairement, sur des tablettes,
pour qu’on puisse la lire couramment.
Car c’est encore une vision pour le temps fixé ;
elle tendra vers son accomplissement, et ne décevra pas.
Si elle paraît tarder, attends-la :
elle viendra certainement, sans retard.

Celui qui est insolent n’a pas l’âme droite,
mais le juste vivra par sa fidélité.

– Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

– Psaume –

Psaume (Ps 94 (95), 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9)

R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur ! (cf. Ps 94, 8a.7d)

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu’il conduit.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

– Deuxième lecture –

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Bien-aimé,
je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu
ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains.
Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné,
mais un esprit de force, d’amour et de pondération.
N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur,
et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ;
mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances
liées à l’annonce de l’Évangile.
Tiens-toi au modèle donné par les paroles solides
que tu m’as entendu prononcer
dans la foi et dans l’amour qui est dans le Christ Jésus.
Garde le dépôt de la foi dans toute sa beauté,
avec l’aide de l’Esprit Saint qui habite en nous.

– Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

– Acclamation –

Alléluia
La parole du Seigneur demeure pour toujours ;
c’est la bonne nouvelle qui vous a été annoncée.
Alléluia, Alléluia, Alléluia

– Lecture de l’Evangile –

Le Seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit.
Évangile de Jésus Christ selon saint N. –Gloire à toi Seigneur.

« Si vous aviez de la foi ! » (Lc 17, 5-10)

En ce temps-là,
les Apôtres dirent au Seigneur :
« Augmente en nous la foi ! »
Le Seigneur répondit :
« Si vous aviez de la foi,
gros comme une graine de moutarde,
vous auriez dit à l’arbre que voici :
‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’,
et il vous aurait obéi.

Lequel d’entre vous,
quand son serviteur aura labouré ou gardé les bêtes,
lui dira à son retour des champs :
‘Viens vite prendre place à table’ ?
Ne lui dira-t-il pas plutôt :
‘Prépare-moi à dîner,
mets-toi en tenue pour me servir,
le temps que je mange et boive.
Ensuite tu mangeras et boiras à ton tour’ ?
Va-t-il être reconnaissant envers ce serviteur
d’avoir exécuté ses ordres ?
De même vous aussi,
quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné,
dites :
‘Nous sommes de simples serviteurs :
nous n’avons fait que notre devoir’ »

– Acclamons la Parole de Dieu. Louange à toi, Seigneur Jésus!

– Homélie –
– Profession de Foi –

Je crois en Dieu le père Tout-Puissant créateur du ciel et de la terre,
et en Jésus Christ, son Fils unique,
notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort, a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour, est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu,
le Père Tout-Puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la Sainte Eglise Catholique,
à la communion des Saints, à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. AMEN.

– Prière Universelle –

R/

– Offertoire –

Kristo Tondi Mba

– Prière Eucharistique –

Le seigneur soit avec vous Et avec votre Esprit.
Elevons notre cœur. –Nous le tournons vers le Seigneur.
Rendons grâce au Seigneur notre Dieu. – Cela est juste et bon.

– Sanctus –
Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth! (bis)
Pleni sunt coeli et terra, Gloria tua !
Hosanna in excelsis deo, Hosanna in excelsis!(bis)
Benedictus qui venit in nomine Domini !
Hosanna in excelsis deo, Hosanna in excelsis!(bis)
– Anamnèse –

Gloire à Toi qui étais mort,
Gloire à Toi Jésus,
Gloire à Toi qui es vivant,
Gloire à Toi,
Gloire à Toi ressuscité,
Viens revivre en nous aujourd’hui et jusqu’au dernier jour.

– Notre Père –

Comme nous l’avons appris du Sauveur et selon son commandement, nous osons dire :
Notre Père qui es aux Cieux,
que ton nom
soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que
ta volonté soit faite sur la terre

comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne nous nos offe
nses,
comme nous pardonnons aussi à

ceux qui nous ont offensé.
Et ne n
ous laisse pas entrer en tentation
mais délivre nous du Mal.


Car c’est à toi qu’appartiennent,
le règne, la pui
ssance et la gloire,
pour les siècles des siècles !

– Agneau de Dieu –

Agnus Dei, Agnus Dei qui tollis peccata mundi !
Miserere nobis.

Agnus Dei, Agnus Dei qui tollis peccata mundi !
Miserere nobis.

Agnus Dei, Agnus Dei qui tollis peccata mundi !
Dona nobis pacem !

– Communion –

R/En marchant vers toi, Seigneur,
Notre cœur est plein de joie :
Ta lumière nous conduit vers le Père
Dans l’Esprit, au Royaume de la Vie.

1 – Par ce pain que nous mangeons
Pain des pauvres, pain des forts
tu restaures notre corps
tu apaises notre faim
jusqu’au jour de ton retour.

2 – Par ce pain que nous mangeons
Pain des anges, pain du ciel
tu nourris nos corps mortels
tu nous ouvres le banquet
qui n’aura jamais de fin.

3 – Par ce pain que nous mangeons
Pain unique, pain rompu
tu rassembles les croyants
Peuple saint de baptisés
appelés à l’unité.

– Action de grâce –

1- Que rien ne te trouble, ô mon âme.
Que rien ne t’épouvante, ô mon âme.

R/Dieu seul suffit. Dieu seul suffit.

2- Dieu ne change pas, ô mon âme.
La patience obtient tout, ô mon âme.

3- Qui possède Dieu, ô mon âme,
ne manque de rien, ô mon âme.

– Envoi –

Le Seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant vous bénisse,
Le Père, le Fils et le Saint-Esprit. –Amen.
Allez dans la paix du christ. –Nous rendons grâce à Dieu.

1-Dans la nuit se lèvera une lumière,
L´espérance habite la terre,
La terre où germera le salut de Dieu !
Dans la nuit se lèvera une lumière,
Notre Dieu réveille son peuple.

R/ Peuple de frères, peuple du partage,
Porte l´Évangile et la paix de Dieu. (bis)

2. L’amitié désarmera toutes nos guerres,
L´espérance habite la terre :
La terre où germera le salut de Dieu !
L´amitié désarmera toutes nos guerres,
Notre Dieu pardonne à son peuple.

3. La tendresse fleurira sur nos frontières,
L’espérance habite la terre :
La terre où germera le salut de Dieu !
La tendresse fleurira sur nos frontières,
Notre Dieu se donne à son peuple.