Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Dimanche – Messe de 18h

Dimanche 25 septembre 2022 – 26ème dimanche du Temps Ordinaire — Année C

N’oubliez pas de mettre votre téléphone ou iPad en mode silence !

 

– Mot du recteur –

Confirmation

Ce week-end, samedi et dimanche, une cinquantaine de jeunes de Notre Dame de France vont recevoir le sacrement de confirmation. C’est une joie, pour chacun d’entre nous, de voir de jeunes lycéens s’engager à la suite du Christ. Le passage de la première lettre de Paul à Timothée (6,11-16) que nous entendons ce dimanche pourrait être écrit pour eux : « Toi homme (ou femme) de Dieu, recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur. Mène le bon combat, celui de la foi, empare toi de la vie éternelle ! C’est à elle que tu as été appelé, c’est pour elle que tu as prononcé ta belle profession de foi devant de nombreux témoins. »

De fait c’est devant une assemblée nombreuse qu’ils disent publiquement leur foi. Ils prennent, ainsi, le chemin de la vie éternelle. A 15 ans, c’est encore le début de la route. Que vont—ils devenir ? Il est trop tôt pour le savoir.

Peut-être, avec ces jeunes confirmés, nous pouvons rechercher, comme Paul nous y invite, la justice dans nos relations familiales ou professionnelles ; la piété, ce désir de mettre la prière au cœur de nos vies ; la foi, cette confiance en Dieu et en la vie que nous recevons de lui ; la charité, l’amour du prochain en actes ; la persévérance, la force de ne pas abandonner à la première difficulté ; la douceur, cette attitude du cœur opposée à la violence. Cette recherche ouvre nos cœurs, jour après jour, à la présence de Dieu.

Je vous invite à prier pour ces jeunes confirmés. Qu’ils grandissent avec comme boussole les paroles de Paul à Timothée. Pour nous qui sommes plus âgés, ils réveillent en nous l’enthousiasme de la jeunesse. Que nous retrouvions avec eux la joie de vivre en chrétiens et emparons-nous, avec eux, de la vie éternelle.

Pascal Boidin, mariste

Nous portons dans la prière les couples qui se sont préparés à ND de France et qui se marient ce week end :

Pablo Sobarzo Bahamondes & Mathilde Spriet, à Rosny sur Seine
Pierre Madsen & Cécile Louis, à Aix en Provence
Stéphane Vukovic & Alexia Tizzano, à Amalfi (Italie)
Edward Gault & Julie Glauser en Sardaigne
Kit Lensvelt de Normanville & Camille Garez, à Vetheuil

– Chant d’entrée –

Je suis en joie car tu es tout pour moi
Regardes comment je glorifie ton Saint nom
Seigneur mon Dieu ( 2x)

Au nom du père, du fils et du Saint-Esprit. Amen.
Le seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit
Que dieu notre Père et Jésus Christ notre Seigneur vous donnent la grâce et la paix.
-Béni soit dieu, maintenant et toujours.

– Liturgie pénitentielle –

Préparons-nous à la célébration de cette Eucharistie en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

Seigneur, Seigneur, Seigneur Seigneur prends pitié (bis)
Ô Christ, ô Christ, ô Christ, ô Christ prends pitié (bis)
Seigneur, Seigneur, Seigneur Seigneur prends pitié (bis)

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.
Amen.

– Gloria –

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux Amen (bis)
Et paix sur la terre aux hommes qui l’aiment (bis)

Nous te louons, nous te bénissons
Nous t’adorons, nous te glorifions
Nous te rendons grâce au Seigneur Dieu
Pour ton immense Gloire

Ohh Seigneur Dieu, Dieu tout puissant
Seigneur, fils unique, Jésus Christ
Oh Seigneur Dieu, agneau de Dieu,
le fils du Père, qui est dans les cieux

Toi qui enlèves le péché du monde,
prends pitié de nous, prends pitié nous
Toi qui enlèves le péché du monde,
reçois notre prière, reçois nos prières.
Toi qui es assis à la droite du Père,
prends pitié de nous, prends pitié de nous

Car toi seul es Saint
Toi seul es Seigneur
Toi seul es le très haut Jésus Christ
Avec le Saint Esprit, dans la gloire de Dieu le père
Amen Amen Amen

– Première lecture –

Lecture du livre du prophète Amos

Ainsi parle le Seigneur de l’univers :
Malheur à ceux qui vivent bien tranquilles dans Sion,
et à ceux qui se croient en sécurité
sur la montagne de Samarie.
Couchés sur des lits d’ivoire,
vautrés sur leurs divans,
ils mangent les agneaux du troupeau,
les veaux les plus tendres de l’étable ;
ils improvisent au son de la harpe,
ils inventent, comme David, des instruments de musique ;
ils boivent le vin à même les amphores,
ils se frottent avec des parfums de luxe,
mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël !
C’est pourquoi maintenant ils vont être déportés,
ils seront les premiers des déportés ;
et la bande des vautrés n’existera plus.

– Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

– Psaume –

Psaume (Ps 145 (146), 6c.7, 8.9a, 9bc-10)

R/ Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur !

Le Seigneur garde à jamais sa fidélité,
il fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes,
le Seigneur protège l’étranger.

Il soutient la veuve et l’orphelin,
il égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le Seigneur régnera :
ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

– Deuxième lecture –

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Toi, homme de Dieu,
recherche la justice, la piété, la foi, la charité,
la persévérance et la douceur.
Mène le bon combat, celui de la foi,
empare-toi de la vie éternelle !
C’est à elle que tu as été appelé,
c’est pour elle que tu as prononcé ta belle profession de foi
devant de nombreux témoins.

Et maintenant, en présence de Dieu qui donne vie à tous les êtres,
et en présence du Christ Jésus
qui a témoigné devant Ponce Pilate par une belle affirmation,
voici ce que je t’ordonne :
garde le commandement du Seigneur,
en demeurant sans tache, irréprochable
jusqu’à la Manifestation de notre Seigneur Jésus Christ.
Celui qui le fera paraître aux temps fixés, c’est Dieu,
Souverain unique et bienheureux,
Roi des rois et Seigneur des seigneurs,
lui seul possède l’immortalité,
habite une lumière inaccessible ;
aucun homme ne l’a jamais vu,
et nul ne peut le voir.
À lui, honneur et puissance éternelle. Amen.

– Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

– Acclamation –

Alléluia
Jésus Christ s’est fait pauvre, lui qui était riche,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.
Alléluia, Alléluia, Alléluia

– Lecture de l’Evangile –

Le Seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit.
Évangile de Jésus Christ selon saint N. –Gloire à toi Seigneur.

« Tu as reçu le bonheur, et Lazare, le malheur. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance » (Lc 16, 19-31)

En ce temps-là,
Jésus disait aux pharisiens :
« Il y avait un homme riche,
vêtu de pourpre et de lin fin,
qui faisait chaque jour des festins somptueux.
Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare,
qui était couvert d’ulcères.
Il aurait bien voulu se rassasier
de ce qui tombait de la table du riche ;
mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.
Or le pauvre mourut,
et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham.
Le riche mourut aussi,
et on l’enterra.
Au séjour des morts, il était en proie à la torture ;
levant les yeux, il vit Abraham de loin
et Lazare tout près de lui.
Alors il cria :
‘Père Abraham, prends pitié de moi
et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau
pour me rafraîchir la langue,
car je souffre terriblement dans cette fournaise.
– Mon enfant, répondit Abraham,
rappelle-toi :
tu as reçu le bonheur pendant ta vie,
et Lazare, le malheur pendant la sienne.
Maintenant, lui, il trouve ici la consolation,
et toi, la souffrance.
Et en plus de tout cela, un grand abîme
a été établi entre vous et nous,
pour que ceux qui voudraient passer vers vous
ne le puissent pas,
et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.’
Le riche répliqua :
‘Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare
dans la maison de mon père.
En effet, j’ai cinq frères :
qu’il leur porte son témoignage,
de peur qu’eux aussi ne viennent
dans ce lieu de torture !’
Abraham lui dit :
‘Ils ont Moïse et les Prophètes :
qu’ils les écoutent !
– Non, père Abraham, dit-il,
mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver,
ils se convertiront.’
Abraham répondit :
‘S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes,
quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts :
ils ne seront pas convaincus.’ »

– Acclamons la Parole de Dieu. Louange à toi, Seigneur Jésus!

– Homélie –
– Profession de Foi –

Je crois en Dieu le père Tout-Puissant créateur du ciel et de la terre,
et en Jésus Christ, son Fils unique,
notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort, a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour, est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu,
le Père Tout-Puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la Sainte Eglise Catholique,
à la communion des Saints, à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. AMEN.

– Prière Universelle –

R/ Entends nos prières, entends nos voix. Entends nos prières, montées vers toi.

– Offertoire –

Fouégnon é hi agnè goulouzi lè
H’bégnon lih’bi agnè böbö likou
Lead: Agnè n’win nin
Choeur: A jèhi ko

– Prière Eucharistique –

Le seigneur soit avec vous Et avec votre Esprit.
Elevons notre cœur. –Nous le tournons vers le Seigneur.
Rendons grâce au Seigneur notre Dieu. – Cela est juste et bon.

– Sanctus –

Oh Dieu trois fois Saint, ta gloire rempli le ciel et la terre
Hosanna Hosanna au plus haut des cieux

Béni soit celui qui vient en ton nom Yahweh Sabaoth
Hosanna Hosanna au plus haut des cieux.

– Anamnèse –

Gloire à Toi qui étais mort,
Gloire à Toi Jésus,
Gloire à Toi qui es vivant,
Gloire à Toi,
Gloire à Toi ressuscité,
Viens revivre en nous aujourd’hui et jusqu’au dernier jour.

– Notre Père –

Comme nous l’avons appris du Sauveur et selon son commandement, nous osons dire :
Notre Père qui es aux Cieux,
que ton nom
soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que
ta volonté soit faite sur la terre

comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne nous nos offe
nses,
comme nous pardonnons aussi à

ceux qui nous ont offensé.
Et ne n
ous laisse pas entrer en tentation
mais délivre nous du Mal.


Car c’est à toi qu’appartiennent,
le règne, la pui
ssance et la gloire,
pour les siècles des siècles !

– Agneau de Dieu –
Toi qui enlève le péché du monde prends pitié de nous
Agneau, Agneau, Agneau de Dieu (2x)
Toi qui enlève le péché du monde donne nous la paix
Agneau Agneau Agneau de Dieu
– Communion –

Admirable grandeur étonnante bonté du maître de l’univers qui s’humilie pour nous
Au point de se cacher dans une petite hostie de pain

R/ Regardez l’humilité de Dieu (ter). Et faites-lui hommage de vos cœurs

Faites-vous tout petits vous aussi devant Dieu pour être élevés par lui
Ne gardez rien pour vous offrez-vous tout entier à ce Dieu qui se donne à vous

– Action de grâce –

I have seen your mercy
I have felt your mercy
I have known your mercy
How can I ever repay?
I have seen your mercy
I have felt your mercy
I have known your mercy
Father, I thank you

Not because of what I’ve done
Not because of what I’ll do
My past confronted me
Your mercy exempted me
Since your mercy fell on me
Your goodness is all I see
Your favour accompanies me
Your blessings, they follow me

– Envoi –

Le Seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant vous bénisse,
Le Père, le Fils et le Saint-Esprit. –Amen.
Allez dans la paix du christ. –Nous rendons grâce à Dieu.

Aime ton prochain, aime ton ennemi
Ne sois pas jaloux de ton frère
Fais toi tout petit et Dieu te grandira