Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Dimanche – Messe de 18h

Dimanche 27 novembre 2022 – 1er Dimanche de l’Avent — Année A

N’oubliez pas de mettre votre téléphone ou iPad en mode silence !

 

– Mot du recteur –

Montons à la montagne du Seigneur (Isaïe 2,1-5)

Ce dimanche, nous entrons dans le temps de l’Avent, le temps de l’attente de la naissance du Christ Noël. Toute la ville est prête pour fêter Noël. Les décorations, les musiques dans la ville, nous font entrer dans une ambiance de fête et de consommation.

Isaïe, que nous lirons pendant tout le temps de l’Avent jusqu’à Noël, nous invite à monter à la montagne du Seigneur où se réuniront tous les peuples et les nations de la terre et où la paix règnera. Il nous propose une ascension, une course en montagne.

Partir en montagne pour une excursion est exigeant. Il faut du matériel, une condition physique suffisante pour la difficulté du chemin. Il en est de même pour l’Avent. Il faut se préparer le cœur à accueillir l’enfant Dieu, se libérer de ce qui encombre et empêche de rencontrer le Seigneur.

Pour prendre la route vers Noël, je vous invite à faire abstraction du bruit environnant, de la course à la consommation, des bruits de la ville. Vous pourrez alors commencer à entendre la source qui jaillit au plus profond de nos cœurs et qui nous fait désirer la paix.

L’ascension à laquelle Isaïe nous invite, nous fait quitter le monde des apparences et ouvre nos yeux à la présence du frère ou de la sœur, du pauvre sur le chemin. Charles, un lycéen de Notre Dame de France, est allé à Lampedusa. Il a découvert le drame des migrations à travers la Méditerranée en faisant mémoire du naufrage du 3 octobre 2013 qui a couté la vie de 366 personnes. Je le cite?: « nous oublions que derrière chaque chiffre, il y a une personne avec une famille, une histoire, un parcours et des rêves. Nous ne pouvons pas cacher des vies humaines derrière des simples statistiques.?»

Montons vers Noël et ouvrons nos yeux sur les réalités de notre monde pour construire un monde de paix et de justice.

Pascal Boidin, mariste

– Chant d’entrée –

1 – Aube nouvelle, dans notre nuit,
Pour sauver son peuple Dieu va venir.
Joie pour les pauvres, fête aujourd´hui !
Il faut préparer la route au Seigneur.
Il faut préparer la route au Seigneur.

2 – Bonne Nouvelle, cris et chansons,
Pour sauver son peuple, Dieu va venir.
Voix qui s´élève dans nos déserts.
Il faut préparer la route au Seigneur.
Il faut préparer la route au Seigneur.

3 – Terre nouvelle, monde nouveau,
Pour sauver son peuple, Dieu va venir.
Paix sur la terre, ciel parmi nous.
Il faut préparer la route au Seigneur.
Il faut préparer la route au Seigneur.

Au nom du père, du fils et du Saint-Esprit. Amen.
Le seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit
Que dieu notre Père et Jésus Christ notre Seigneur vous donnent la grâce et la paix.
-Béni soit dieu, maintenant et toujours.

– Liturgie pénitentielle –

Préparons-nous à la célébration de cette Eucharistie en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

1-Jésus berger de toute humanité
tu es venu chercher ceux qui étaient perdus.

R/ Prends pitié de nous fais-nous revenir,
fais-nous revenir à toi prends pitié de nous.

2- Jésus berger de toute humanité
tu es venu guérir ceux qui étaient Malade.

3- Jésus berger de toute humanité
tu es venu Sauver ceux qui étaient Pécheurs.

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.
Amen.

– Gloria –

Pas pendant l’Avent

– Première lecture –

Lecture du livre du prophète Isaïe

Parole d’Isaïe,
– ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem.

Il arrivera dans les derniers jours
que la montagne de la maison du Seigneur
se tiendra plus haut que les monts,
s’élèvera au-dessus des collines.
Vers elle afflueront toutes les nations
et viendront des peuples nombreux.
Ils diront : « Venez !
montons à la montagne du Seigneur,
à la maison du Dieu de Jacob !
Qu’il nous enseigne ses chemins,
et nous irons par ses sentiers. »
Oui, la loi sortira de Sion,
et de Jérusalem, la parole du Seigneur.

Il sera juge entre les nations
et l’arbitre de peuples nombreux.
De leurs épées, ils forgeront des socs,
et de leurs lances, des faucilles.
Jamais nation contre nation
ne lèvera l’épée ;
ils n’apprendront plus la guerre.

Venez, maison de Jacob !
Marchons à la lumière du Seigneur.

– Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

– Psaume –

Psaume (Ps 121 (122), 1-2, 3-4ab, 4cd-5, 6-7, 8-9)

R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur. (cf. Ps 121, 1)

Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !

Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus,
les tribus du Seigneur.

C’est là qu’Israël doit rendre grâce
au nom du Seigneur.
C’est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.

Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Paix à ceux qui t’aiment !
Que la paix règne dans tes murs,
le bonheur dans tes palais ! »

À cause de mes frères et de mes proches,
je dirai : « Paix sur toi ! »
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
je désire ton bien.

– Deuxième lecture –

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
vous le savez : c’est le moment,
l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil.
Car le salut est plus près de nous maintenant
qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants.
La nuit est bientôt finie,
le jour est tout proche.
Rejetons les œuvres des ténèbres,
revêtons-nous des armes de la lumière.
Conduisons-nous honnêtement,
comme on le fait en plein jour,
sans orgies ni beuveries,
sans luxure ni débauches,
sans rivalité ni jalousie,
mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ.

– Parole du Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

– Acclamation –

Alléluia
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.
Alléluia, Alléluia, Alléluia

– Lecture de l’Evangile –

Le Seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit.
Évangile de Jésus Christ selon saint N. –Gloire à toi Seigneur.

« Veillez pour être prêts » (Mt 24, 37-44)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Comme il en fut aux jours de Noé,
ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme.
En ces jours-là, avant le déluge,
on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari,
jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;
les gens ne se sont doutés de rien,
jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis :
telle sera aussi la venue du Fils de l’homme.
Alors deux hommes seront aux champs :
l’un sera pris, l’autre laissé.
Deux femmes seront au moulin en train de moudre :
l’une sera prise, l’autre laissée.
Veillez donc,
car vous ne savez pas quel jour
votre Seigneur vient.
Comprenez-le bien :
si le maître de maison
avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait,
il aurait veillé
et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi :
c’est à l’heure où vous n’y penserez pas
que le Fils de l’homme viendra. »

– Acclamons la Parole de Dieu. Louange à toi, Seigneur Jésus!

– Homélie –
– Profession de Foi –

Je crois en Dieu le père Tout-Puissant créateur du ciel et de la terre,
et en Jésus Christ, son Fils unique,
notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort, a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour, est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu,
le Père Tout-Puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la Sainte Eglise Catholique,
à la communion des Saints, à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. AMEN.

– Prière Universelle –

R/ Viens, Emmanuel, Viens, viens parmi nous! Viens, Emmanuel, Viens, viens nous sauver!

– Offertoire –

1. Comme l´argile se laisse faire
Entre les mains agiles du potier,
Ainsi mon âme se laisse faire,
Ainsi mon cœur te cherche, toi, mon Dieu.

R. Je viens vers toi, Jésus.
Je viens vers toi, Jésus.

2. Comme une terre qui est aride
Ainsi mon cœur désire ton eau vive.
Tu es la source qui désaltère,
Qui croit en toi n´aura plus jamais soif.

3.Comme un veilleur attend l´aurore
Ainsi mon âme espère en ta Parole.
Car ta Parole est une lampe,
Une lumière allumée sur mes pas.

– Prière Eucharistique –

Le seigneur soit avec vous Et avec votre Esprit.
Elevons notre cœur. –Nous le tournons vers le Seigneur.
Rendons grâce au Seigneur notre Dieu. – Cela est juste et bon.

– Sanctus –

Hosanna, hosanna, hosanna, hosanna
Hosanna, hosanna ! (bis)

Saint, Saint, Saint le Seigneur, Dieu de l’univers
Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire !
Hosanna au plus haut des cieux !
Hosanna au plus haut des cieux !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

– Anamnèse –

Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus,
nous proclamons ta résurrection,
nous attendons ta venue dans la gloire.

– Notre Père –

Comme nous l’avons appris du Sauveur et selon son commandement, nous osons dire :
Notre Père qui es aux Cieux,
que ton nom
soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que
ta volonté soit faite sur la terre

comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne nous nos offe
nses,
comme nous pardonnons aussi à

ceux qui nous ont offensé.
Et ne n
ous laisse pas entrer en tentation
mais délivre nous du Mal.


Car c’est à toi qu’appartiennent,
le règne, la pui
ssance et la gloire,
pour les siècles des siècles !

– Agneau de Dieu –

Agneau de Dieu, corps livré par amour pour les hommes,
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde
Prends pitié de nous, prends pitié de nous !

Agneau de Dieu, sang versé par amour pour les hommes,
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde
Prends pitié de nous, prends pitié de nous !

Agneau de Dieu, pain du ciel offert à tous les hommes
Agneau de Dieu, qui enlèves le péché du monde
Donne-nous la paix, donne-nous la paix !

– Communion –

1 – Seigneur, tu nous partages ton Corps et ton Sang (bis)
Et nous allons tout joyeux vers toi en chantant :

Tu es le Dieu fidèle, éternellement ! (bis)

2 – Par cette eucharistie, O Dieu de bonté,(bis)
tu fais de nous des frères qui s’aiment dans la paix :

3 – L’amour que tu nous donnes nous a libérés (bis)
et nous marchons vers la sainteté de ton nom

4 – Tu as tracé la route qui nous mène à toi (bis)
et nous allons, invitant le monde à ta joie.

– Action de grâce –

La première en chemin
Marie, tu nous entraînes
À risquer notre oui
Aux imprévus de Dieu
Et voici qu’est semé
En argile incertaine
De notre humanité
Jésus-Christ, fils de Dieu

Marche avec nous Marie
Sur nos chemins de foi
Ils sont chemins vers Dieu
Ils sont chemins vers Dieu

La première en chemin
En hâte tu t’élances
Prophète de celui
Qui a pris corps en toi
La parole a surgit
Tu es sa résonnance
Et tu franchis des maux
Pour en porter la voix

Marche avec nous Marie
Au chemin de l’annonce
Ils sont chemins vers Dieu
Ils sont chemins vers Dieu

– Envoi –

Le Seigneur soit avec vous. –Et avec votre esprit.
Que Dieu tout-puissant vous bénisse,
Le Père, le Fils et le Saint-Esprit. –Amen.
Allez dans la paix du christ. –Nous rendons grâce à Dieu.

Venez, divin Messie,
Nous rendre espoir et nous sauver !
Vous êtes notre vie !
Venez, venez, venez !

Ô Fils de Dieu, ne tardez pas ;
Par votre corps donnez la joie
A notre monde en désarroi.
Redites-nous encore
De quel amour vous nous aimez ;

Tant d’hommes vous ignorent !
Venez, venez, venez !

À Bethléem, les cieux chantaient
Que le meilleur de vos bienfaits
C’était le don de votre paix.
Le monde la dédaigne :
Partout les cœurs sont divisés !
Qu’arrive votre règne !
Venez, venez, venez !