Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Jeudi Saint 2018

Vie donnée….

Le dernier repas de Jésus est une fête, une fête grave, mais une fête. Jésus et ses amis célèbrent ensemble trois de ans de vie partagée sur les routes de Galilée jusqu’à Jérusalem. Ils se rappellent Zachée perché sur son arbre, les enfants qui courraient partout et qui les exaspéraient jusqu’à que Jésus les fasse approcher. Ils se souviennent des longues discussions le soir, des conflits et des désaccords, des fou-rires partagés.

Et là, le vent a tourné. La légèreté des mois passés, les jeux de lumière sur le lac de Galilée sont loin. Dans la ville de Jérusalem, la tension est palpable. Au Temple règne une agitation inhabituelle. Les grands prêtres sont formels. Il n’est pas question que la parole libre de Jésus retourne les foules. Les Romains, eux-mêmes sont inquiets. Que réserve cette Pâque ?

Et Jésus se met à genoux devant eux pour leur laver les pieds. Il se comporte comme un serviteur. Il prend soin de ses amis, comme il l’a fait depuis qu’ils l‘ont rencontré. Mais maintenant qu’il va partir, ce sera à eux de prendre soin les uns des autres…

2000 ans plus tard, le Pape François parle de l’Eglise comme d’un hôpital de campagne. Les chrétiens sont invités à se mettre au chevet des hommes et des femmes dont la vie est broyée par les épreuves et les difficultés. 2000 ans plus tard, les violents sont toujours là. Ils pensent que par la force, la brutalité, ils pourront régner en maitre…

En ce jeudi soir, nous célébrons la joie d’être chrétien, de nous mettre au service les uns des autres. Dans le cœur de l’homme, le désir de puissance n’est jamais loin mais il est vain comme l’étaient les rodomontades des puissants de Jérusalem. Contemplons Jésus, ce soir, il nous ouvre la route.

Pascal Boidin, mariste