Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Bulletin dimanche 11 mars 2018

Election…

Ces dernières années, les résultats des élections dans les pays occidentaux sont souvent surprenants. Le résultat des législatives italiennes, la semaine dernière, en sont la dernière illustration. C’est un peu comme si les peuples ne savaient plus quoi choisir. Le choix devient alors protestation contre une situation jugée insupportable.

Dans ce contexte, Nicodème peut nous ouvrir une route. Il n’y voit pas clair. Ses amis, au Temple, lui disent tout le mal qu’ils pensent du prophète galiléen qui remet en cause la hiérarchie sociale et religieuse en donnant une place aux femmes et aux enfants. Lui, est intéressé par cette parole qu’il trouve nouvelle et il veut en avoir le cœur net. De nuit, il va rencontrer Jésus. Il est prudent, il ne s’agit pas pour un homme de son rang de se montrer avec un agitateur. Mais Nicodème est aussi dans le noir. Que penser ? Qui est-ce Jésus qui déplace les foules ? se demande t’il.

Face à la complexité de la situation, Nicodème va plus profond. Sa discussion avec Jésus lui ouvre de nouveaux horizons : suivre Jésus, c’est naître à nouveau. C’est vivre une pâque, un passage. C’est repartir différent, enrichi par la rencontre avec Dieu.

Je me demande si la perte de repère vécue par les Européens en ces temps, n’est pas le signe que nous vivons collectivement un passage. Le monde que nous avons connu s’efface peu à peu, le nouveau monde n’est pas encore là. Tel un prophète, le Pape François nous rappelle que l’accueil du plus petit, de l’étranger est fondamental. Saurons-nous bâtir pour les générations qui viennent un avenir de paix ? Nous avons toutes les raisons d’être inquiets car la violence peut submerger le cœur des hommes. Mais les yeux fixés sur la croix, nous avons raison d’espérer. Car en Jésus-Christ la mort est vaincue, et avec Nicodème, nous sommes appelés à naître à nouveau.

Pascal Boidin, mariste