Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Bulletin Dimanche 18 février 2018

Noé….

Voilà une histoire bien connue… Face à la méchanceté qui envahit le cœur de l’homme, Dieu est démuni.Il se repend de l’avoir créé. « Qu’ai-je fait ? » se dit-il. Et pourtant, il reste un homme juste Noé. Il lui demande de construire un bateau, une arche, pour sauver sa famille et les animaux… Le déluge recouvre alors la terre détruisant tout. L’eau se retire. Les habitants de l’arche peuvent sortir et Dieu fait alliance avec eux. Il leur donne un signe : l’arc en ciel. Dieu, plus jamais, ne détruira sa création….

Ce récit, nous l’entendons au tout début du carême. Le mal menace toujours l’humanité. Il se répand dans le cœur des hommes et dans la société. Et nous le voyons à l’œuvre dans les conflits qui ensanglantent notre monde et dans la souffrance des pauvres.

Et Dieu, nous invite à construire notre arche. Il ne s’agit pas de s’extraire de la société dans laquelle nous vivons mais bien de créer des oasis : des lieux où le plus pauvre, le réfugié, est accueilli, des lieux où le pouvoir de l’argent est remis à sa place, des lieux où l’on est pas jugé selon son statut social mais accueilli comme frère ou comme sœur. Et si cette arche c’était l’Eglise. Il y a du travail à faire pour réparer les voies d’eau, pour la rendre belle et accueillante.

Je vous propose de vivre le carême dans cet esprit. Ensemble, cherchons, à notre mesure, à (re)bâtir l’Eglise là où nous sommes. Faisons une place à Dieu par la prière, au plus pauvre par l’aumône, à nous-même par le jeûne. J’ai entendu pour moi, ce conseil du bon Pape Jean XXIII : mieux vaut passer son temps à construire le bien qu’à combattre le mal. » Et Dieu fait alliance avec nous.

Bon temps de carême à chacun.

Pascal Boidin, mariste