Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 1177995                English | Français

Bulletin 30 juillet 2017

Sagesse…

Salomon, dans un rêve à Gabaon, entend le Seigneur lui dire : « Demande ce que je dois te donner. » Il ne demande pas quelque chose pour lui : la santé, la richesse, la victoire contre les ennemis mais « un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal. » Il demande la sagesse pour pouvoir remplir au mieux la mission que Dieu lui a confiée.

La tapisserie dessinée par Dom Robert et que vous avez sous les yeux au-dessus du chœur de l’église représente la Sagesse. Le livre des Proverbes nous dit qu’elle fut créée avant même l’origine du monde : « Dès l’éternité je (la Sagesse) fus établis, dès le principe, avant l’origine de la terre. » (Pr 8,23). C’est une citation de ce passage que vous pouvez lire sur la tapisserie. Au moment de la création du monde, « j’ (La Sagesse) étais à ses côtés comme le maître d’œuvre, je faisais ses délices jour après jour, jouant tout le temps en sa présence » (Pr 8, 30). L’artiste a représenté la Sagesse comme une jeune femme, présente au milieu de la création.

Dans ce passage du livre des Proverbes, la Sagesse peut être comprise comme l’Esprit de Dieu. Dieu est relation et se réjouit de sa création. En demandant la Sagesse, Salomon demande à recevoir l’Esprit de Dieu pour remplir la mission confiée. Ce faisant, il entre dans la joie de Dieu et tout le reste lui est donné de surcroit.

Nous aussi, n’hésitons pas à demander à recevoir l’Esprit-Saint. Nous avons besoin de son esprit de discernement pour avancer surement dans les questions que nous posent la vie. La tapisserie de Dom Robert nous rappelle que le don de l’Esprit nous fait entrer dans la joie de Dieu, dans sa vie trinitaire. Faisons notre la prière de Salomon car même si nous n’avons pas à gouverner un peuple nombreux, nous avons à gouverner nos vies….

Pascal Boidin, Mariste