Notre Dame de France - 5 Leicester Place - London WC2H 7BX - charity nr 233639                English | Français

Scouts et Guides de France

Troupe scouts et guides, louveteaux et louvettes.
W. groupe-sgdf-londres.weebly.com
E. secretariat.premierelondres@gmail.com

Historique

La première troupe française de Londres fut créé dès 1929 dans le cadre des Scouts de France. Avec la guerre, ses activités furent suspendues. Le groupe de la 1re Notre-Dame-de- France a été (re)fondé dans les années 1950. Il est attaché à Notre-Dame de France, la paroisse catholique francophone gérée par les Pères maristes.
Le groupe est devenu SGDF au moment de l’union des Scouts de France et des Guides de France en 2004.
Les Scouts et Guides de France et The Scout Association (TSA), grâce à leur qualité de membres de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout, ont pu établir, en 2002, face au durcissement des réglementations du scoutisme dans les pays européens, une convention bilatérale couvrant le support du groupe local français de Londres au Royaume-Uni et des groupes britanniques en France (4 actuellement).

Cette convention permet à chacun d’être identifié par les autorités locales et d’être reconnu comme un groupe local. Elle signifie, en particulier, que les TSA et les SGDF se font mutuellement confiance à propos de leurs formations des jeunes adultes, d’une part, et sur la connaissance de la réglementation propre à chaque pays d’autre part. Pour toutes ces raisons, le soutien de l’association locale est indispensable à l’association hôte. Ainsi, les SGDF reconnaissent et soutiennent les unités britanniques en France et vice-versa.

Qui sont les Scouts et Guides de France ?

« Les Scouts et Guides de France sont un mouvement catholique d’éducation qui a pour but de contribuer à l’éducation des enfants et des jeunes et à leur engagement dans la vie sociale selon les buts, les principes et les méthodes du scoutisme. Le mouvement est ouvert à tous sans distinction de nationalité, de culture, d’origine sociale ou de croyance. »
Notre projet éducatif, cité ci-dessus, est le texte principal de positionnement tel que requis pour être reconnu mouvement de jeunesse par nos autorités de référence, tant religieuses que civiles. Il s’ouvre par ces mots : « un mouvement d’Église ouvert à tous ».
Les Scouts et Guides de France, précisent nos statuts canoniques, sont un mouvement missionnaire. Vouloir partager le scoutisme avec des jeunes de tous horizons, ce n’est pas seulement vouloir grandir en nombre, c’est rejoindre une conviction : Jésus, le Christ, a planté sa tente parmi nous tous.
Mouvement catholique de scoutisme, nous voulons, au nom de cette foi, accueillir chacun dans le développement spirituel qu’il choisit. Nous entendons l’appel du Pape François : « les chrétiens ont le devoir d’annoncer l’Évangile sans exclure personne, […] comme quelqu’un qui partage une joie, qui indique un bel horizon, qui partage un banquet désirable » (La Joie de l’Évangile, § 14). Cette volonté se traduit dans notre plan d’orientation 2015-2020.
Les Scouts et Guides de France sont un mouvement d’Église, ils sont même l’association privée de fidèles la plus nombreuse de France. Leurs statuts canoniques lient structurellement l’association à l’Eglise de France.

Organisation d’un groupe Scouts et Guides de France

Dans un groupe scout, il n’y a pas un chef, mais des chefs : ce sont les chefs et cheftaines (en général de jeunes adultes) qui prennent en charge la préparation et l’animation des activités en unités. C’est à eux que sont confiés vos enfants pour tous les temps scouts.
Autour d’eux, une communauté de parents et l’aumônier constituent l’équipe de groupe qui s’implique pour les soutenir. Les chefs d’unités et l’équipe de groupe forment le conseil de groupe qui est l’instance de décision. Le conseil est animé par un responsable de groupe (une personne, un couple ou encore un binôme). Les jeunes adultes y sont autant représentés que les adultes « moins jeunes ».
C’est une opportunité extraordinaire d’entraide entre générations différentes. Cela permet à des jeunes adultes de prendre des responsabilités qu’aucun autre cadre ne leur permet de prendre au même âge. Cela nécessite cependant de respecter un certain nombre de contraintes qui sont celles d’un accueil collectif de mineurs, en France ou en Grande-Bretagne. La réglementation des activités est communiquée à tous les chefs et cadres du mouvement.

image
image